En 1979 vous avez créé l’entreprise buttinette et commencé à vendre des chutes de tissu. Comment cette idée vous est-elle venue à l’esprit ?
A cette époque, travailler à mon propre compte était déjà un souhait que j'avais depuis longtemps. Mon beau-père, Erwin Müller, m’a donc fait la proposition de me concentrer sur des restes de tissu comme il avait constaté que dans sa propre entreprise les tissus au mètre étaient devenus un produit de niche. Les gens préféraient plutôt acheter du linge de lit et de table pré-confectionné que de le coudre eux-mêmes. La vente de chutes de tissu est alors devenue une petite branche autonome, la société buttinette. Nous avons peu à peu élargi la gamme avec des tissus pour la décoration, la mode et l’ameublement.

Josef & Peter Wagner
 

Étiez-vous sûr que votre idée professionnelle serait un succès ?
Non ! (il rigole) En ce temps-là, coudre soi-même n’était plus aussi populaire qu’auparavant comme entretemps il y avait des vêtements prêt-à-porter à prix raisonnables et les femmes en étaient contentes. Auparavant, coudre ses vêtements était beaucoup moins cher. Cette évolution était décisive et nous a mené à la recherche de nouvelles idées pour diversifier notre gamme de produits. Nous avons alors commencé à vendre des accessoires pour le bricolage avec textiles, par exemple pour la confection de poupées. En raison du grand succès de ce nouvel assortiment, nous l’avons élargi avec des articles pour d’autres techniques de bricolage n’ayant rien à voir avec des textiles comme par exemple des accessoires pour le tricot, la broderie et le crochet.

 

Comment la façon de travailler a-t-elle évoluée au cours des années chez buttinette ?
Autrefois chaque employé devait accomplir de différentes tâches relevant de plusieurs domaines. Avec le développement de l’entreprise et le progrès technique général, la création de départements spécialisés est devenue indispensable. Dans beaucoup de domaines de l’entreprise, par exemple dans la logistique, le travail a été automatisé grâce à des solutions informatiques. Au début, un seul employé a travaillé sur une commande, du rassemblement des articles jusqu’à l’envoi du colis en passant par l’emballage. Aujourd’hui nous travaillons avec un système d’expédition automatique et ultra-moderne grâce auquel nous sommes en mesure d’envoyer 30.000 colis par jour à nos clients. 

 

Quelles qualités appréciez-vous le plus chez vos employés ?
La loyauté envers l’entreprise est pour moi une qualité très importante, ça veut dire que chaque employé reste fidèle à l’entreprise et peut s’identifier avec ses valeurs et ses objectifs. A part la loyauté, c’est aussi un certain enthousiasme pour son travail ainsi que la motivation et l’engagement qui comptent. Il est aussi avantageux, dans n’importe quel niveau hiérarchique de l’entreprise, si un employé a un bon sens des affaires. Chacun de nos employés peut optimiser les procédures et les travaux dans son champ d’activité et ainsi apporter une contribution importante à notre entreprise.

 

Quel est, à votre avis, la différence entre une entreprise familiale comme buttinette et une entreprise non familiale ?
A mon avis, une entreprise familiale est gérée d’une manière plus durable et les investissements sont calculés à long-terme. Les dirigeants des grandes entreprises veillent surtout à leur propre intérêt et agissent selon leur but personnel. Le but d’une entreprise familiale est sa pérennité de génération en génération et le souhait que, un jour, les enfants et petits-enfants peuvent s’engager dans une entreprise saine et prospère. Une conséquence positive des décisions durables et réfléchies est de pouvoir garantir des postes de travail stables. 

 

Vous embauchez chaque année jusqu’à 8 apprentis dans votre entreprise. Pourquoi l’apprentissage est-il si important pour vous ?
Nous nous engageons beaucoup dans l’apprentissage de jeunes employés. De nos jours, avec un niveau de plein emploi, il devient de plus en plus difficile de trouver du personnel qualifié. C’est la raison pour laquelle nous nous appuyons principalement sur des employés ayant effectué leur apprentissage au sein de notre entreprise et qui connaissent de fond les processus de notre entreprise.

 

Qu’attendez-vous de vos apprentis ?
Je crois qu’il est important qu’ils apprécient le système de formation en alternance dans l’entreprise ainsi que dans l’école de formation professionnelle et qu’ils soient ouverts et désirent vraiment apprendre. Si, à l’avenir, ils souhaitent prendre des décisions raisonnables, il vaut mieux de le faire à base de connaissances solides. Un apprentissage fondé et détaillé peut constituer une telle base et est une bonne préparation au monde du travail. Tout apprenti qui s’engage pendant son apprentissage, a la meilleure chance d'avoir un contrat de travail. 

 

Quelles sont les valeurs qui comptent dans votre entreprise ?
Nous veillons beaucoup à ce que nous travaillons étroitement ensemble et en équipe. Il n’existe pas de hiérarchie rigide entre la direction et les employés de l’entreprise. Nous essayons plutôt de maîtriser ensemble nos missions. Si nos employés sont heureux avec leur travail et se sentent à l’aise chez nous, ils sont plus loyaux envers l’entreprise. Ceci est la clé du succès d’une entreprise.

 

D'après vous, comment sont les perspectives pour l’avenir de buttinette ?
Parmi nos grands avantages, je compte la capacité de réagir rapidement à des évolutions dans notre secteur et à de nouvelles conditions. Ceci peut s’effectuer grâce à une hiérarchie horizontale et à notre personnel compétent et expérimenté. Nous ne pouvons pas prédire les tendances des années à venir mais nous sommes convaincus que le « faire soi-même » restera un grand sujet tendance. Grâce à nos formes de distribution diversifiées (par catalogue classique et par boutique en ligne) nous sommes sûrement prêts à l’avenir.